La femme élastique

Louise Miller

Ça me fait penser aux différents régimes que nous suivons. Maigrir, au prix de beaucoup d’efforts pour souvent reprendre tout le poids perdu et même davantage. Aussi, il y a les grossesses, mais la femme élastique à part tout ça qui est-elle? En tout cas, il y a un petit quelque chose de frustrant.

Une femme, c’est la polyvalence même. On en a toujours entendu parler, on a même été élevées comme ça. Vous savez, la femme qui est tout à la fois. La femme qui est épouse, une amante, mère de famille, infirmière, psychologue, la femme qui performe en tout et même davantage. Il y a tout le travail invisible des femmes et qui n’est même pas reconnu. Ouf, pas reposant tout ça sans parler du travail à l’extérieur. On n’en demande pas tant aux hommes. Pourquoi ne pas prendre un break? On se dit toujours, fonce, vas-y, t’es capable. On en donne, redonne, mais quelle dose d’énergie ça demande.

Le danger c’est qu’à force de donner, on puise dans nos énergies jusqu’au jour où paf, tout éclate. Il ne reste plus grand-chose de l’énergie du départ.

Ce qu’il faut, c’est de garder un juste milieu pour ne pas s’épuiser, aussi il est très important de ne pas se perdre de vue. Les femmes ont été conditionnées à penser aux autres aux dépens de leur santé, alors il faut prendre du temps pour soi, à se faire plaisir et aussi à penser à soi. Il en va de notre santé!

Alexandra Haynak de Pixabay
Voir le commentaire (1)

Leave a Reply to Nicole D. Annuler

Your email address will not be published.